Témoignage

Auteur : jACQUELINE Degironde

Lorsque mon père était Prisonnier de guerre, ma Mère faisait beaucoup de photos de nicole et moi Jacqueline qu'elle envoyait à notre Père. Quand il s'est évadé avec Armand Robineau, Maurice Angeneau a laissé ces photos à Monsieur Vivier qui avait trop peur de s'évader et celui-ci les a rapportées à mes Parents, à la fin de la guerre. C'est moi qui les ai récupérées. Elles sont petites en noir et blanc, mais il y a eu beaucoup de commentaires.J'ai 75 ans. Il me semble entendre mon Père raconter ses 'aventures'. Je n'ai pas oublié. jdegironde@orange.fr